no-cover

L’heure était au recueillement à Agen hier midi comme partout en…

Like
187
0
vendredi, 09 janvier 2015
Archives

L’heure était au recueillement à Agen hier midi comme partout en France…

Jour de deuil national. Une minute de silence était respectée. Pierre Camani, président du conseil général du Lot-et-Garonne ainsi que l’ensemble des personnels du département se sont regroupés dans la cour de l’Hôtel Saint-Jacques. « Unie la France sera forte et retrouvera le chemin de l’espérance » a affirmé le président Camani.

Les étudiants se sont également mobilisés…

Ils ont traversé le centre ville d’Agen depuis la place de la cathédrale jusqu’à la préfecture. Ils étaient 1600, place Armand-Fallières, arborant, presque tous, l’affiche de soutien « Je suis Charlie ».

Au lycée Bernard-Palissy, aprés la lecture par le proviseur d’un texte de la ministre de l’éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem, les lycéens agenais ont chanté la « Marseillaise ».

Minute de silence également du côté de la préfecture…

Denis Conus, le préfet de notre région étaient entourés des forces de l’ordre. Je vous rappelle que 2 policiers ont perdu la vie dans cet attentat. Une minute de silence était également organisée dans tout les commissariats.

Une marche silencieuse sera d’ailleurs organisée demain à Agen…

Toute la classe politique appelle à se réunir. Le départ aura lieu à 15 heures, place Armand-Fallières. Le cortège se rendra ensuite rue Palissy, avenue du général de Gaulle, boulevard Carnot, cours Washington avant de revenir place Armand-Fallières.

Outre les responsables politiques, des syndicats, dont la Coordination rurale 47, et plusieurs associations appellent à participer à cette marche.

Un autre rassemblement est prévu demain à Marmande, à 10 h 30, place de la Mairie.

Enfin ce soir à Neirac, un hommage sera rendu à partir de 18h devant la mairie.

partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

47 FM