no-cover

12 cas de radicalisations dont 9 personnes convertis en Lot et Garonne…

Like
116
0
vendredi, 22 mai 2015
Archives

12 cas de radicalisations dont 9 personnes convertis en Lot et Garonne…

Un groupe composé de personnes âgées entre 15 ans et 40 ans. C’est ce qu’affirme le préfet de notre département Denis Conus. Premier bilan depuis le mois d’Octobre 2014. Date de la mise en place d’un numéro vert pour signaler les personnes potentiellement à risques. Suite à ces signalements, une fiche est ensuite établie par l’unité de coordination de la lutte antiterroriste. Selon le préfet, leur endoctrinement se ferait à 90 voire 95% par internet. Denis Conus prévient : il n’y a pas d’inquiétude à avoir. Ce qui ne prive pas d’être vigilant.

partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

47 FM